des politiques publiques en plein essor

Capturer.PNG

Plus que jamais la langue française n’est au carrefour de multiples enjeux. A n’en pas douter, les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 permettront à la fois de célébrer la langue française, pour nos concitoyens et les francophones du monde entier, tout en accueillant les langues dans toute leur diversité.

Il suffit, pour s’en convaincre, de se souvenir que les valeurs de l’Olympisme suivent le rêve d’une humanité réconciliée. Ce rêve, qui prit forme à Athènes en 1896, fait honneur au français, puisque c’est dans cette langue que Pierre de Coubertin l’exprima et qu’il en convainquit ses partenaires de toutes les nations.

La célébration des 30 ans de la loi Toubon, texte fondateur, qui permet à nos concitoyens de s’exprimer et de recevoir une information dans leur langue au quotidien, sera également un temps fort de l’année. Mais nos politiques des langues font aussi la place à la diversité culturelle et au plurilinguisme, pour lesquelles l’innovation numérique ouvre de nouvelles perspectives.

Par ailleurs, la maîtrise de la langue est, pour chacun d’entre nous, individuels et collectifs, fondamentale. De l’expression orale et écrite dépend de notre place dans la société, de notre rapport au travail, de notre capacité à comprendre nos droits, nos devoirs, nos opportunités de rencontres… Ici, l’illettrisme est le fléau qu’il faut combattre.

Enfin, la promotion du français et de la francophonie dans le monde demeure un objectif fondamental pour lequel il convient de développer une stratégie ambitieuse. Avec plus de 320 millions de locuteurs dans le monde, le français est une langue sans frontière.

Entretien avec Paul de Sinety, délégué général à la langue française et aux langues de France au ministère de la Culture, à l’occasion de la publication du Rapport au Parlement sur la langue française.

CITE-INTERNATIONALE-LANGUE-FRAN9AUSE-FRANCOIS-NASCIMBENI-AFP3.jpg

Pourquoi un nouveau Rapport au Parlement sur la langue française ?

Le but de ce document est d’informer et de sensibiliser. La langue française, en effet, est l’affaire de tous (élus, administrations, organismes publics, associations, experts et grand public). A l’évidence, elle joue un rôle majeur dans notre société (c’est l’outil indispensable pour s’instruire, se former à une technique, connaître ses droits et ses devoirs, les faire valoir, entreprendre, expliquer, convaincre, trouver un emploi, rencontrer l’autre…).

Avec ses nouvelles données le rapport poursuivi et enrichi à plus d’un titre cette double fonction d’informer et de sensibiliser. Ces analyses, accompagnées de témoignages d’experts, en effet, affinent notre connaissance de la situation de la langue française, en France et dans le monde. Ils permettent également de mesurer les avancées réalisées par nos politiques publiques.

CITE-INTERNATIONALE-LANGUE-FRAN9AUSE-FRANCOIS-NASCIMBENI-AFP2.jpg

Quels ont été les moments marquants de 2023 ?

A l’évidence, l’inauguration de la Cité internationale de la langue française à Villers-Cotterêts par le Président de la République, le 30 octobre a été un grand moment. Incarnation de notre politique de la langue renouvelée, la Cité accueillera notamment, dans le champ de l’innovation technologique, deux projets phares : un centre européen de référence pour les technologies des langues (ALT-EDIC) et sa composante nationale, le projet LANGU :IA.

Signalons également la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Vous savez que la langue française a été, de 1896 à 1972, l’unique langue officielle de cet événement mondial créé par Pierre de Coubertin. C’est une langue ancrée dans le sport depuis fort longtemps, comme en escrime, exemple notable. En nous appuyant sur la loi Toubon et sur le « Plan Héritage » auquel participe le ministère de la Culture, nous avons fait valoir le soin particulier que les Jeux Olympiques de Paris devront prendre pour promouvoir l’usage de sa première langue officielle.

CITE-INTERNATIONALE-LANGUE-FRANCAISE-AMAURY-CORNU-HANS-LUCAS-VIA-AFP2.jpg

Quels sont les grands enjeux pour la langue française ?

Tout d’abord, amplifier la mobilisation interministérielle pour appuyer la mise en œuvre de la loi du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française, dite Loi Toubon.

Signalons ici que la Commission d’enrichissement de la langue française (CELF), qui a fêté son cinquantième anniversaire le 21 mars 2023, a poursuivi ses travaux, afin que notre langue continue d’exprimer toutes les réalités du monde contemporain. En 2023, 300 nouveaux termes ont été publiés au Journal Officiel et ont rejoint la base de données FranceTerme !

Autre enjeu majeur, le numérique. L’avenir de la langue française, de la francophonie et du multilinguisme, ainsi que notre souveraineté linguistique et culturelle, en dépend. La France entend jouer un rôle moteur en ce domaine. La mission lancée avec nos amis québécois pour une découvrabilité en ligne des contenus scientifiques francophones en est une illustration.

Ensuite, l’inclusion : avec 2,5 millions de Français en situation d’illettrisme, la maîtrise de la langue française est une priorité que m’a confirmée la ministre de la Culture. Les efforts menés à ce titre ne se sont pas relâchés, notamment via le programme annuel « Action culturelle et langue française » déployé par le ministère de la Culture. La signature de nouveaux pactes linguistiques État-collectivités territoriales a également permis de renforcer les coopérations à l’échelon local : la Seine-Saint-Denis et la Réunion ont rejoint ce dispositif en 2023.

Rappelons, à ce titre, que la promotion des langues régionales est aussi un facteur d’inclusion. Les travaux engagés par le Conseil national des langues et cultures régionales, présidé par le ministre de la Culture, y ont participé, avec la préfiguration d’un portail numérique « Langues en France ». Il sera un point d’accès unique vers l’ensemble des données disponibles sur les langues parlées en France.

080_HL_ACORNU_2192292.jpg

Et la sensibilisation de la jeunesse à ces enjeux, n’est-elle pas aussi essentielle ?

Oui, c’est un axe fondamental. C’est pourquoi, du côté de la jeunesse, nous sommes heureux du franc succès de l’opération « Dis-moi dix mots » (20.000 participations, près de 100.000 personnes touchées sur les territoires et à travers le monde). La Semaine de la langue française et de la francophonie est chaque année une occasion formidable de rassembler les jeunes publics autour de notre langue.

Quelles sont les perspectives pour l’année 2024 ?

Dans la poursuite de cette dynamique, l’année 2024 sera l’occasion de célébrer la langue française autour de trois rendez-vous majeurs :

– Les Jeux Olympiques et Paralympiques qui se dérouleront en France cet été, au cours duquel la langue française comme le plurilinguisme sera mis à l’honneur autour de l’objectif « Dire et vivre les Jeux en français et en d’autres langues ».

– Le XIXe Sommet de la Francophonie qui se tiendra les 4 et 5 octobre 2024 à Villers-Cotterêts et à Paris pour « Créer, innover, entreprendre en français ». Nous contribuons plus particulièrement au volet du francophone.

– Nous fêterons aussi les 30 ans de la loi Toubon, texte majeur pour notre cohésion sociale, l’occasion de mesurer son impact ces dernières années . Faut-il faire évoluer le cadre légal ? C’est un sujet dont les parlementaires pourraient se saisir.

Enfin, nous engageons un travail de fond pour rassembler et accompagner les acteurs culturels qui travaillent dans nos territoires pour une meilleure maîtrise de la langue française chez les publics en situation d’insécurité linguistique généralement éloignés de l’offre culturelle.

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.

Groix. Des cantiques en breton et un patrimoine culturel à préserver

Jeudi 7 mars, dans la petite chapelle du Méné, son village natal, Jo le Port, connu comme « la mémoire de l’île de Groix », a donné un récital de cantiques en français et en breton.

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.

À Lannion, l’église de Loguivy rouvrira pour le pardon

Lors de l’assemblée générale de l’association Loguivy Patrimoine, la présidente Anita Le Laouénan a déclaré qu’après plusieurs années de fermeture en raison de travaux, une messe allait être célébrée dans l’église de Loguivy-lès-Lannion, le 4 ou le 5 mai, à l’occasion du pardon.

« La fin de la première tranche des travaux de restauration de l’église se termine et une inauguration est prévue avec la ville de Lannion en mai. Pour le pardon, en plus de la messe, il y aura également un concert qui sera animé par Emmanuelle Huteau, au profit de la restauration de l’édifice ».

Une randonnée avec l’école Diwan

Dans le cadre d’un partenariat avec l’école Diwan, qui est située à Loguivy-lès-Lannion, une randonnée sera organisée au printemps, sur le GR34, afin de sensibiliser les enfants aux plantes aromatiques. Michèle Chouette et Liliane Le Gac, membres de l’association, proposeront une journée de sensibilisation auprès des élèves sur la découverte du patrimoine de Loguivy-lès-Lannion. L’association va également participer avec Lannion-Trégor Communauté à la réalisation d’un travail sur l’atlas des rivières sur le territoire.

En partenariat avec l’association Bugale Kozh Yeodet, l’association participera le jeudi 1er août à l’organisation de la première course de Curragh sur le Léguer avec départ de Pont-Roux au Yaudet, avec un passage sur l’embarcadère de Loguivy- lès-Lannion. En août, une journée pique-nique sera proposée aux adhérents, et les 21 et 22 septembre, l’association participera aux Journées du patrimoine, et en novembre un concert sera organisé dans l’église.

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.

Les intervenants(es) de l’École de Condé récompensé(es) à Angoulême

L’article Les intervenants(es) de l’École de Condé récompensés(es) à Angoulême est apparu en premier sur Ecole de Condé.

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.

découvrez le charme du village fortifié de Larressingle

Situé dans le Gers, le village fortifié de Larressingle se dresse tel un joyau historique, offrant aux visiteurs une plongée fascinante dans le passé médiéval de la France. Allez visiter Larressingle, la « petite Carcassonne du Gers », plus le beau village de France et son château gascon médiéval.

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.

Confluences cherche des soutiens pour achever la restauration de l’ancienne église Sainte-Luce

L’association Confluences espère conclure la restauration de l’ancienne église Sainte-Luce de Blaye en deux ans. Au regard des travaux déjà réalisés en 2023 à Sainte-Luce et en avance sur l’année 2024, l’association…

L’association Confluences espère conclure la restauration de l’ancienne église Sainte-Luce de Blaye en deux ans. Au regard des travaux déjà réalisés en 2023 à Sainte-Luce et en avance sur l’année 2024, l’association pourrait se contenter de toujours performer à hauteur de 50 000 euros d’investissement par et dans la réalisation de sa future salle à vocation culturelle.

Mais ce n’est pas simplement cela qui fait embaucher l’équipe de bénévoles autour des coprésidents Christophe Sicard et Claude Gibert. Ce dernier souligne : « Les gens nous félicitent mais ne se demandent pas comment on fait. Nous voulons rappeler que c’est aussi pour les Blayais que nous faisons cette réalisation véritable. » Si Confluences possède un atout de taille avec le fonds de dotation Elpis-Euthenia qui permet aux donateurs généreux de défiscaliser chaque don, le souhait de l’association est vraiment de voir venir plus d’adhérents : « On est soutenus mais pas assez accompagnés , estime Claude Gibert. L’adhésion coûte 15 euros. »

Dynamique

Le contraste augmente avec la dernière expertise reçue par le délégué régional de la Fondation du patrimoine le 6 décembre dernier : « Il est venu et a vu notre dossier des travaux réalisés. Pour lui, Sainte-Luce, c’est une réalisation et non plus un projet. Sur une soumissionné des demandes de fonds pour six dossiers dont trois liés au patrimoine et diverses autres fondations. » La Fondation de France vient d’ailleurs de reconnaître toute l’importance et le sérieux des bénévoles : « Elle nous a reconnues et récompensées. »

Le vitrail Notre-Dame-des-Roses est l'un des six joyaux restaurés par Confluences.

Le vitrail Notre-Dame-des-Roses est l’un des six joyaux restaurés par Confluences.

CALIFORNIE.

Confluences rappelle qu’elle fait travailler les entreprises locales et toute une économie circulaire. Et dès février, elle reprendra des travaux sur tous les plafonds intérieurs. « Mais on a besoin des Blayais, parce que l’on peut finir la restauration de l’ancienne église en deux ans plutôt qu’en quatre. Comme dans un marathon, ce sont les derniers kilomètres qui sont les plus durs. » Depuis Noël, le public peut admirer les vitraux restaurés de l’église spécialement éclairés le soir.

Facebook : Confluences Blaye

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.

10 événements religieux qui ont marqué l’Église de France en 2023

►Janvier :

Une année jubilaire et une exhortation apostolique pour sainte Thérèse de Lisieux

Le 2 janvier 2023 marquait le 150e anniversaire de la naissance de sainte Thérèse de Lisieux et l’ouverture d’une année jubilaire jusqu’au 7 janvier 2024. L’année a été marquée par toute une série d’événements organisés par le diocèse de Bayeux-Lisieux autour de la célèbre carmélite mais aussi par la publication le 15 octobre d’une exhortation apostolique du pape François – « C’est la confiance » – sur la confiance en l’amour miséricordieux de Dieu dont la jeune docteure de l’ Eglise, morte en 1897 à 24 ans, se fit l’apôtre.

►Juin :

Les célébrations d’un millénaire pour l’abbatiale du Mont-Saint-Michel

Le Mont Saint-Michel était à l’honneur cette année, qui marquait le millénaire de la construction de son abbatiale romane. Pour marquer ce millénaire, un cycle de colloques a fait le point du 31 mai au 4 juin sur l’état des recherches portant sur ce haut lieu de pèlerinage. Du Moyen Âge, aux périodes plus récentes, en s’intéressant notamment aux restaurations contemporaines (XIXe-XXIe siècle). Entre le 1 juillet et le 31 août, le célèbre Mont a attiré un million de visiteurs : la moitié en a profité pour visiter l’abbaye, qui a enregistré une hausse de fréquentation de 18 % avec un total de 460 000 entrées, dont 50 000 en nocturne.

►Août :

45 000 jeunes Français aux JMJ de Lisbonne

Les jeunes Français ont répondu largement à l’invitation du pape : ils étaient 45 000 à participer aux Journées mondiales de la jeunesse à Lisbonne, au Portugal – parmi le 1,5 million de participants -, soit 15 000 de plus qu’en 2016 à Cracovie. Preuve que le modèle fonctionne encore, même s’il a dû s’adapter, notamment en investissant les réseaux sociaux. François a insisté devant les jeunes sur le fait que tout le monde – « todos todos todos » – a sa place dans l’Eglise. Beaucoup de pèlerins ont témoigné, au retour, avoir fait l’expérience, souvent saisissante, de la force collective de l’Église et de sa jeunesse.

► Septembre :

Deux nouveaux cardinaux français

Lors d’un consistoire, le 30 septembre, le pape François a créé 21 nouveaux cardinaux : des pasteurs du monde entier, dont deux Français, l’évêque de Corse et franciscain François Bustillo et le nonce apostolique à Washington Christophe Pierre.

Le premier a connu, depuis son accès au cardinalat, une belle exposition médiatique ; le second, fin diplomate, à la mission délicate de porter la voix du pape face à un épiscopat américain fracturé.

Un rendez-vous réussi du pape avec les catholiques de France

Si le pape François avait insisté sur le fait qu’il ne venait pas en France mais à Marseille, sa visite dans la cité phocéenne les 22 et 23 septembre s’est malgré tout transformé en un rendez-vous enthousiaste avec les catholiques français qui l ‘attendaient depuis dix ans. Venu parler des défis de la Méditerranée, François a appelé, en présence du président de la République, Emmanuel Macron, à tout faire pour secourir les migrants naufragés, à orchestrer au niveau européen un accueil large et, plus largement, à s’attaquer réellement aux inégalités Nord-Sud pour éviter le risque réel de « naufrage de civilisation ». Avant de célébrer une messe dans le stade Vélodrome au milieu de 60 000 fidèles dans une ambiance festive.

L’Eglise de France lance des Etats généraux du patrimoine religieux

Depuis le 12 septembre, les diocèses de France ont pour mission de recenser leur patrimoine religieux, immobilier, mobilier et immatériel. Parmi les quelque 100 000 édifices religieux en France, 45 000 relèvent de l’activité paroissiale, qu’ils soient propriété de l’État (plus de 50 % des cathédrales), des communes (pour 96 % des édifices) ou des diocèses ( 2 000 églises construites après 1905).

L’enquête, demandée par la Conférence des évêques de France, doit permettre aussi de faire le point sur les églises désaffectées, peu puisqu’on n’en compte que 255 entre 1905 et 2015. Quant au patrimoine immatériel, il est plus difficile à saisir : rogations, grâces, ostensions, mais aussi pèlerinages, fêtes patronales, confréries de pénitents, c’est un vaste inventaire des événements de piété populaire que les états généraux du patrimoine vont permettre.

► Octobre :

Un laboratoire de l’évangélisation à Lourdes

2 700 participants dont 45 évêques ont participé du 20 au 22 octobre au rassemblement Kerygma sur l’annonce de la foi. Organisé par le Conseil pour la catéchèse et le catéchuménat, ce rassemblement s’est voulu pendant trois jours à Lourdes comme un laboratoire missionnaire, mettant en lumière les nombreuses initiatives d’évangélisation qui fleurissent dans les diocèses français. Un panel varié dont un certain nombre d’initiatives sont également présents, chaque année, au Congrès mission.

Premier volet du synode romain sur l’avenir de l’Église

Pendant un mois, en travaux de groupe ou en séance plénière, 364 participants au synode sur l’avenir de l’Église, évêques, religieux et pour la première fois laïcs, dont une délégation française, ont discuté de thèmes aussi sensibles que la gouvernance. , la place des femmes ou encore l’évangélisation des terres de mission.

La règle, imposée par les organisateurs, composés en grande partie des membres de spiritualité jésuite, consistait à toujours à partir de son expérience personnelle. Ce processus qui doit se poursuivre à l’automne 2024 à propos d’un document qui, sans entériner aucun changement effectif, dessine une Église plus « inclusive », où la synodalité est établie en maître mot.

►Novembre :

Une première édition réussie pour le « dîner des bâtisseurs »

Plus de 400 « décideurs catholiques » étaient réunis à Paris le 30 novembre au soir pour participer au « Dîner des bâtisseurs ». Un rendez-vous d’un genre nouveau auquel ont répondu présents des personnalités issues de milieux variés – économique, politique, associatif. À l’origine de cette initiative destinée à perdurer, quatre jeunes laïcs âgés de 30 à 35 ans, animés de l’ambition de valoriser l’engagement des catholiques dans la société.

► Décembre :

Près de 700 séminaristes rassemblés à Paris

Les futurs prêtres qui se destinent aux diocèses de France étaient invités par la Conférence des évêques de France à trois journées parisiennes, du 1 au 3 décembre, qui ont mêlé temps de prière et de réflexion, service des plus fragiles et missions de rue. Selon l’enquête inédite réalisée auprès de ces séminaristes, les futurs prêtres français sont pour les trois quarts issus de milieux catholiques pratiquants.

Soucieux de fidélité à l’Église et à sa doctrine, et redoutant les caricatures et les querelles intra-catholiques, ils portent une vision classique de la prêtrise, envisageant pour les trois quarts de porter la soutane, dont la moitié régulièrement. Une manière d’être visible dans une société sécularisée qu’ils ont très à cœur d’évangéliser.

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.

Lyon 5e. L’histoire de la manécanterie de la cathédrale Saint-Jean

La manécanterie est un monument religieux historique situé dans le quartier de Saint … Lire aussi sur Tribune de Lyon : Lyon 5e. Le patrimoine insolite de Saint-Jean Du XVI e au XVIII e siècle, des …

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.

Marcigny « C’est un exploit d’avoir restauré tout l’extérieur de l’église en deux ans

Après deux ans de travaux, la restauration des façades de l’église de Marcigny est terminée. Secrétaire de l’association des Amis de l’église …

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.

De l’intérêt pour la transformation de l’église Saint-François-Xavier

La Corporation du patrimoine religieux de Rivière-du-Loup a obtenu une bonification de 9 000 $ d’une subvention qui lui avait été précédemment accordée par le Conseil du patrimoine religieux du Québec afin de poursuivre le développement de son projet de requalification de l ‘église Saint-François-Xavier.

«Depuis quelques années, on travaille à trouver des solutions afin de requalifier l’église pour lui trouver une nouvelle vocation», explique la présidente de la Corporation du patrimoine religieux de Rivière-du-Loup, Suzanne Michaud. La subvention déjà accordée par Québec en octobre 2020 se chiffrait à 22 500 $ afin de réaliser des études pour transformer l’église Saint-François-Xavier à Rivière-du-Loup en édifice multifonctionnel.

La bonification de 9 000 $ annoncée le 26 octobre par le gouvernement provincial permettra de développer la partie d’ingénierie du projet de transformation de l’église, dont l’isolation, les systèmes de chauffage et de gicleurs, précise Mme Michaud.

Elle ajoute que la corporation est présentement en bons termes avec la fabrique. Elle pourrait déposer une proposition lorsqu’un éventuel appel de projets sera lancé.

«On continue de travailler positivement pour protéger le patrimoine. Notre objectif, c’est de remettre le bâtiment à la communauté afin qu’il lui soit utile», précise Suzanne Michaud.

Un carnet de santé et un rapport d’étude rédigés par la firme Atelier5 et Stantec le 27 novembre 2019 rapportaient une dégradation avancée du recouvrement d’acier du toit et une perte de chaleur au niveau de l’entretoit. La structure du clocher est à solidifier en raison d’infiltrations d’eau. La réfection de la toiture avec un revêtement de tôle d’acier galvanisé était alors réalisée à 2,2 M$.

Cette église en pierre a été érigée en 1905 et elle est citée comme un site patrimonial, par la Ville de Rivière-du-Loup, avec la salle paroissiale et le presbytère. Cette protection s’applique à l’enveloppe extérieure et aux terrains.

Le site sainte-marie-orleans.org est fait afin de créer plusieurs publications sur la thématique Paroisse Sainte-Marie d’Orléans communiquées sur le net. Pour vous tenir au fait, ce post autour du thème « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans », vous est fourni par sainte-marie-orleans.org. La chronique est produite de la manière la plus authentique qui soit. Au cas où vous décidez de fournir des informations supplémentaires à cet article sur le sujet « Paroisse Sainte-Marie d’Orléans » vous avez la possibilité d’utiliser les contacts affichés sur notre site web. En consultant régulièrement notre blog vous serez informé des prochaines publications.